Conseils
de préparation

Suivez pas à pas notre tutoriel (récolte, séchage, broyage...) pour réussir à fabriquer votre propre thé !

Image Chromo adobe stock.jpg
tea-3292827.png

Comment fabriquer mon thé
avec THÉOJARDIN
®? 

panier-pique-nique.png

Les outils indispensables pour la réalisation de cette recette : 

assiette.png
la-poele.png
Photo Verdia 1.png

Première étape : LA CUEILLETTE

Cueillez à la main les jeunes pousses de votre ThéOjardin en pinçant la tige entre le pouce l’index et déposez les dans votre petit panier.

Photo Verdia 2.png

Deuxième étape : LE FLÉTRISSAGE 

Votre cueillette réalisée, placez vos feuilles dans votre assiette creuse. Vous allez pouvoir passer à l’étape de flétrissage, c’est à dire que vous allez
« fatiguer » vos feuilles, en les remuant. L’objectif est de permettre l’évacuation de l’eau, de ramollir vos jeunes feuilles et d’entamer le processus
d’oxydation des feuilles.
Conserver vos feuilles 1 à 2 heures dans l’assiette creuse et dans la pièce la plus chaude de votre résidence.

Photo Verdia .png

Troisième étape : LE ROULAGE

L’objectif du roulage est de casser les cellules des feuilles de thé afin d’augmenter la réaction d’oxydation enzymatique.
Pour cela, prenez une feuille de thé dans la main et roulez-la légèrement entre vos doigts sans la briser ou la déchirer.
Si vos feuilles ne sont pas suffisamment souples, vous pouvez attendre à nouveau qu’elles s’assouplissent en suivant la recommandation du flétrissage.
Notez que si le roulage n’est pas très prononcé vos feuilles donneront un thé plutôt doux à contrario si vos feuilles sont fortement roulées, vous aurez
alors un thé plus marqué et plus corsé.

Photo Verdia .png

Quatrième étape : L'OXYDATION

Une fois vos feuilles roulées, elles s’oxyderont lentement. Les conditions à la maison sont différentes de celles que nous retrouvons dans les pays
producteurs, qui ont des conditions optimales de transformation. L’oxydation pourra alors durer jusqu’a 24h pour obtenir des feuilles complètement
oxydées.
Vous pouvez faire varier le temps d’oxydation, entre 12h et 24h par exemple, pour obtenir un thé partiellement oxydé.

Verdia 4.png

Cinquième étape : SECHAGE ET TORREFACTION

Il est maintenant venu le moment pour vous de stabiliser votre thé en arrêtant l’oxydation de vos feuilles. Pour stopper cette oxydation, vous devez
emmener vos feuilles à une température élevée « plus de 70° »
Dans les pays producteurs ce processus nécessite une grande maîtrise et beaucoup d’expérience pour obtenir un thé de grande qualité.
Ici nous utiliserons une poêle en Téflon à usage culinaire.
Placez votre poêle sur feu doux pour chauffer votre poêle. « Attention, n’ajoutez aucune matière grasse » .
Placez-y vos feuilles fraîchement travaillées.
Cette torréfaction durera quelques secondes ou quelques minutes en fonction de la quantité des feuilles.
Agitez régulièrement votre poêle pour que les feuilles ne grillent pas ou ne brûlent pas.
Une fois vos feuilles totalement dépourvues de leur humidité et sèches, laissez les refroidir dans une assiette ou un petit bol.

Recette de transformation exclusive VERDIA élaborée par notre expert Thé Jérémy Tamen

Un petit panier de bambou ou de rotin.

Grande assiette creuse

Une poêle en Téflon